Nombre de personnes


Les Glorieuses de Bresse

Dans l'Ain, à l'approche des fêtes de fin d'année, une agitation toute particulière anime les journées des éleveurs de Bresse. Après plusieurs mois de grands soins, les voici au pied du mur : les 3 Glorieuses arrivent. Mais comment fait-on pour en arriver là ?

Pour qu'un chapon ou une poularde atteigne l'excellence, il faut un savoir-faire unique en ces terres de Bresse, les seules à bénéficier d'une AOC. Produire une belle volaille demande presqu'une année de travail, huit mois d'élevage pour un chapon, cinq pour une poularde. Nourries aux céréales, au lait et aux prairies, les volatiles gambadent dans la plaine.

Début novembre, les voici parquées dans des épinettes pour la dernière ligne droite d'engraissement. Un mois plus tard, elles sont prêtes. Commence alors la préparation très délicate. Confiée à des mains expertes, elle comprend le plumage, puis le toilage enfin le roulage. 

Aucun défaut n'est admis. Une peau blanche, un grain fin, la graisse répartie uniformément, une forme oblongue parfaite. Tels sont les critères auxquels va s'attacher l'œil du jury. Les plus grandes tables du monde finissent par s'arracher les lots primés. Le public est invité lui aussi à s'offrir ces mets d'excellence.

Un prix d'excellence

Ces jours-là, les lots des plus belles volailles de l'Ain chapons et poulardes passent au crible d'un jury très exigeant. Le lauréat se voit décerner le Grand Prix d'honneur et reçoit un vase de Sèvres envoyé par le président de la République ! Le lot finit dans les assiettes de l’Élysée.  Autant dire que le mets est royal. 



Copyrights photo : ©Aline Perier/Aintourisme

Pourquoi choisir Gîtes de France ?
Label de qualité
depuis 1951
47000 propriétaires en France
Garantie de partage et authenticité
60000 locations de vacances
partout en France
Hébergements visités et
labellisés par nos équipes
Gites de France Ain
04 74 23 82 66
Tous les jours de 9h à 21h
3, rue Robert Schuman
01000 Bourg en Bresse